Voyage musical dans les îles linguistiques de la Calabria »

11ème Rencontre chants traditionnels italiens
Voyage musical dans les îles linguistiques de la Calabria »

du 7 Août au 17 Août à Altomonte (Cosenza)

Intervenants chant : Anna Andreotti, Tiziana Valentini

TELECHARGER LE DOSSIER COMPLET DU STAGE

TELECHARGER LE DOSSIER D’INSCRIPTION

DATES

  • du mardi 7 août , début des activités à 15h
  • au vendredi17 août après le petit déjeuner

    ALTOMONTE

    Altomonte, au pied du Parc National du Pollino en Calabre, est un village classé “Uno dei borghi più belli d’Italia”. Par sa position stratégique il offre différentes opportunités, trekking, visites touristiques sur place ou dans les villages alentours. Riche en monuments, le village est juste à coté de Lungro, centre de la communauté arbêresh, descendants des albanais, venus s’installer dans la région au XVe siècleet dont le répertoire musical est magnifique…Proche également de Diamante connu pour ses superbes chants de la passion, et à 1h de la mer !!!!

    Vous serez logés dans un petit ensemble d’anciennes maisons d’Altomonte. Commerces à proximité! On est à 500m d’altitude, les températures au mois d’août oscillent entre 23° et 27°….

    LE CHANT AVEC QUI ?

    Vous découvrirez différentes approches dans la transmission du chant traditionnel italien avec Anna Andreotti et Tiziana Valentini qui essaieront de vous ouvrir les portes du Sud, de ses dialectes, ses langues et sa musicalité archaïque.

    ANNA ANDREOTTI

    Elle vous fera travailler le placement de la voix, propre au chant traditionnel italien et vous transmettra des chants « calabrais » en les restituant, quand c’est possible, dans leur contexte géographique et anthropologique.

    Anna est née à Florence, où elle commence le théâtre après des études littéraires, et musicales (piano et saxophone). En 1987, elle rejoint la compagnie de théâtre gestuel française Le Théâtre de la Sphère.

    À partir de 1991, elle écrit, met en scène et interprète ses propres pièces tout en poursuivant son travail de comédienne avec d’autres compagnies en Italie et en France.

    En 1994, elle rencontre Giovanna Marini, avec qui elle se forme pendant 5 ans au Chant traditionnel italien.

    Elle a chanté :

    • avec le choeur Izegani chants du monde dirigé par N. Pouhosseini et B. Cirla
    • en première partie de Anna Prucnal, au théâtre Déjazet, son spectacle Amòur me Amòur, poèmes et chansons de Pier Paolo Pasolini qu’elle a adaptés pour la scène
    • dans le groupe Passio, Chants italiens de la tradition orale, groupe polyphonique a cappella, avec qui elle enregistre le CD « Passio » chez Al Sur et tourne trois films, dont L’Exercice de l’État de Pierre Scholler.
    • dans le trio Charivari, chants du bassin méditerranéen
    • dans « Laissez moi chanter ! »
    • dans « Persanes » concert de chants traditionnels iraniensMais également :
    • Assistante à la musique sur Le concile d’Amour de Panizza, mis en scène de Serge Sandor au théâtre de la Tempête.
    • Dirige le groupe Chants de Rage et de Révolte, chants de luttes du répertoire traditionnel italien, à Montreuil pendant 11 ans.
    • Intervenante pédagogique en chant traditionnel italien pour la Cité de la Musique/ Philarmonie depuis 9 ans et pour l’école de langue et culture italienne Polimnia.
    • Joue au Théâtre du Rond-Point dans Cut d’E.Marie, et Combat de Gill Granouillet sous la direction de Jacques Descordes,
    • Joue dans Un fil à la Patte de G. Feydeau sous la direction de Jean Claude Fall, musique de Reinhardt Wagner.
    • Créé avec Margherita Trefoloni, en Mars 2013 Il suffirait d’un jour de soleil – et toute l’Italie se remet à chanter, voyage poétique et musical dans l’Italie du XXè siècle.
    • Chante et joue sous la direction de Philippe Berling dans Meursault, Avignon-in 2015.
    • Chante avec le groupe de free jazz Anti Rubber Brain Factory.
    • Poursuit depuis janvier 2010 un travail de collecte et de retransmission scénique des chants et témoignages des immigrés italiens en France Sur les traces de l’immigration italienne. Les chants collectés on été retransmis à trois Choeurs à Montreuil, Nantes et Dijon. Le projet a été en résidence au Musée de l’Histoire de l’immigration à Paris.
    • Créé en 2017, d’après une idée de Francesca Perugini le spectacle/concert et enregistre le CD E più non canto ou Adieu la vie adieu l’amour sur les chants de la 1er Guerre mondiale pour 7 comédiens chanteurs.
    • Enregistre le deuxième CD, Il Canto dell’Anima, au printemps 2018, avec le groupe

      Passio dans lequel elle chante depuis 1994 . Ce CD sort sous le label italien Folknote.

      TIZIANA VALENTINI

      Originaire du Salento, tout au bout du talon du sud de l’Italie, elle chante et taquine l’accordéon, le tambourin, la guitare, et la basse électrique.

    • Bassiste dans des groupes de punk rock et en même temps, en découvrant la culture traditionnelle de son pays, elle commence à jouer du tambourin et à chanter en imitant les voix des anciens.
    • Fonde ensuite le groupe Alla Bua et participe au film Pizzicata du réalisateur Edoardo Winspeare.
    • Participera, au fil des années, à plusieurs projets de musique traditionnelle (XANTI YACA, STRIARE, etc.) et créera le groupe Zimbarie avec le « mythique » Pino Zimba.
    • Sa curiosité l’amène à voyager à travers différentes cultures musicales avant de découvrir la musique tzigane et des balkans dont elle tombera amoureuse. Elle chante alors dans Odjila rom , « AMBARADAM-CONTRABAND», « SKANDER BAND » (en Italie), et dans « Dzaw Dzaw » et « Taraf Istolei » (à Orléans), deux groupes avec lesquels elle sillonnera les routes des festivals pendant 8 ans. La musique traditionnelle, toujours présente, la porte au festival des musiques et danses du monde, au Portugal, qui ensuite l’amènera en France.
    • C’est en 2004 que Tiziana Valentini arrive, se forme au chant jazz auprès de l’école «Jazz à Tours», à l’art du conte avec le Collectif Tandem , et au jeu de masques au Théâtre du Hibou à Paris, entre autre.
    • Donne vie à Travudia , en 2005, à Orléans, aux côtés du contrebassiste Pascal Seixas et de ses acolytes des « Minuits Guibolles », où les musiques traditionnelles de la botte et de l’hexagone se rencontrent et se mêlent.
    • Rencontre Tonino Cavallo (icône de la musique traditionnelle italienne à Paris) dans le spectacle « Le Bal du Spaghettis » de Luigi Rignanese avec qui elle travaillera occasionnellement, et Debora di Gilio avec qui elle donnera vie au spectacle Angiolina Neroliva , à la fois récit et chanson sur l’émigration italienne qui tournera pendant 6 ans dans plusieurs festivals en France, en Suisse, en Italie et en Russie.
    • Désormais parisienne, en 2015, Tiziana rencontre le violoncelliste Mauro Basilio et l’accordéoniste Maxime Perrin. Ses compositions et textes sortent enfin du tiroir. Ainsi naît Chanson du dedans où elle met à nu son ressenti et ses expériences musicales.
    • Joue et chante aussi dans La fée de la fontaine , spectacle jeune public avec la conteuse Irma Helou, avec Brigata sinfonica où se mêlent jazz, musiques des Balkans et tarentelles, « TRAGOUDIA », où elle chante et raconte un amour cruel dans l’Italie d’autrefois, et collabore avec Nico Morelli dans « Pizzica&jazz project ».
    • Anime aussi une chorale de chant du monde dans son quartier du 18e arrondissement parisien.

      COMMENT ÇA SE PASSE ?

      Le matin :

  • Technique vocale appliquée au chant traditionnel italien.

    L’après midi :

  • Présentation, à travers l’écoute des bandes originales, des diverses façons de chanter en Italie (du nord au sud, en passant par les îles)
  • Apprentissage de modes de la tradition orale italienne (monodique et /ou polyphonique).Chaque chant sera replacé dans son contexte (lieu du collectage, date de l’enregistrement, traduction…)

    OÙ ?

    Les rencontres auront lieu dans le lieu où l’on habitera.

    On essaiera d’organiser un petit concert le jeudi 16 au soir, le lieu et le planning détaillé du séjour vous seront communiqués plus tard.

    On cherchera aussi à organiser des rencontres avec des chanteurs si possible, et dans la mesure des moyens de transport en commun.

    INFORMATIONS PRATIQUES

    Coût : 600 euros /480 euros chômeurs, étudiants

    12 euros d’adhésion à l’Association Maggese valable pour l’année 2018.

    Le prix inclut l’hébergement et le petit déjeuner et les repas du soir, pris en commun.

    On sera dans un grand village de 4000 habitants donc il n’y aura aucun souci à se procurer de quoi manger! On est au sud mais à 500 m d’altitude, on risque quelques moustiques

    Aucun hébergement en chambre seule ne sera possible. Les draps et serviettes sont fournis. Les repas seront préparés par l’équipe pédagogique, (nous ne sommes pas chefs cuisinières!!!!)

    mais nous ferons de notre mieux pour vous assurer des repas « comme à la maison », à base de

    produits frais du marché et typiquement italiens et dans la mesure du possible de la région ! Un

    coup de main pour aider de temps en temps en cuisine et vous aurez la charge de mettre la table et ranger la cuisine …..il n’y a pas de personnes attribuées au service….!

    Le voyage reste à la charge de chacun.

    POUR SE RENDRE À ALTOMONTE

  • En voiture de Naples : https://www.google.fr/maps/dir/Naples,+Italie/87042+Altomonte,+Cosenza,+Italie/@40.309426 7,14.1423223,8z/data=!3m1!4b1!4m14!4m13!1m5!1m1!1s0x133b0866db7afaeb:0xd23a43cc658 cb87e!2m2!1d14.2681244!2d40.8517746!1m5!1m1!1s0x133f12e7128dcb4f:0x8f264fba9f685f70! 2m2!1d16.1289488!2d39.6984817!3e0

  • En avion l’aéroport le plus près est celui de Lamezia Terme. Pour venir de lamezia en voiture :

    https://www.google.fr/maps/dir/Lamezia+Terme,+88046+Catanzaro,+Italie/87042+Altomonte,

    +Cosenza,+Italie/@39.3074548,13.9034254,7z/data=!4m14!4m13!1m5!1m1!1s0x133fe50fc4431e 61:0xc887d98b39eafc22!2m2!1d16.3092719!2d38.962912!1m5!1m1!1s0x133f12e7128dcb4f:0x8f

    264fba9f685f70!2m2!1d16.1289488!2d39.6984817!3e0

  • En train la gare la plus proche est celle de Diamante-Buonvicino, par exemple de Naples, il y a un train qui arrive à 14h32, on peut organiser un covoiturage pour venir vous chercher en petit groupe, si il n’y a pas de bus de la gare de Diamante pour Altomonte.

  • Un covoiturage sera mis en place dès que la liste des inscrits sera complète et que les inscrits auront comuniqué leur disponibilité à venir en voiture ou à en louer une.

  • En bus, voici un site où vous trouverez les lignes de Bus qui vous portent à Altomonte

https://www.oraribus.com/autobus-lavalle.php?partenza=Altomonte&arrivo=Altomonte

Les personnes qui possèdent une voiture sont plus que bienvenues, cela nous permettrait de nous déplacer plus facilement et rapidement pour aller rencontrer, voir et écouter des chanteurs!!!!

INSCRIPTION

Si cette aventure vous intéresse, réservez vite car les places sont limitées et on doit impérativement donner une confirmation ! ! !

Date limite des inscriptions donc le 15 mai au soir!!!! Pour vous inscrire :

  1. Confirmation via @mail : lamaggese@neuf.fr

  2. En remplissant la fiche jointe et en la renvoyant au plus vite avec le chèque des arrhes de 250euros à l’ordre de Maggese
  • Maggese c/o Anna Andreotti 9 rue de la chapelle, 34830 Jacou .

Pour toutes questions sur le déroulement du stage contacter Anna Andreotti andreotti.anna@neuf.fr